Le Jeu Libre : les bonnes raisons de l’adopter

 

Comme vous le savez très certainement, le jeu est un élément central dans le développement de l’enfant, tant moteur qu’intellectuel. C’est aussi un excellent moyen pour lui d’éveiller sa créativité, et d’apprendre à communiquer avec les autres. Tout aussi éducatif que cognitif ou thérapeutique, le jeu est un passage obligé dans la vie de l’enfant, et qui ne doit donc être négligé sous aucun prétexte !

Connaissez-vous le Jeu Libre ? Aujourd’hui j’aimerais vous donner toutes les bonnes raisons de l’adopter d’urgence !

J’ai beau chercher dans ma tête, je n’arrive pas à donner une définition précise du Jeu Libre. Pour bien comprendre en quoi il consiste, je vous invite donc à me lire jusqu’au bout ! 🙂

Le Jeu Libre, ou jeu sans consigne

Le Jeu libre est réel dès la naissance en laissant le bébé libre dans ses expériences. Ce qui nous ramène au principe de la Motricité Libre (tout est expliqué ICI ! 🙂 )

Contrairement aux activités plus structurées et plus dirigées qui sont souvent utilisées comme support pédagogique, dans le Jeu Libre, l’adulte n’est pas dans l’attente d’un résultat. Le Jeu est déjà une finalité en soi. Tous les enfants naissent avec une curiosité naturelle, un désir d’apprendre, une envie de jouer et un besoin de sociabilisation. Tout ceci est inné, il suffit de l’entretenir et le développer.

Vivre Montessori à la Maison avec
les 0-6 ans - Recevez le KIT offert :

- Aménager son intérieur avec Montessori

- Les meilleures activités de 0 à 6 ans

- Appliquer la pédadogie de Maria Montessori
Entrez votre mail préféré pour recevoir le KIT et les vidéos inédites :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 6 567 parents positifs !

 

Le Jeu Libre présente ainsi plusieurs intérêts pour l’enfant …

1) Améliorer sa confiance en lui

Apprendre à jouer seul est très important pour votre mini-Pousse car il apprend à décider par lui-même et à faire des choix. Cela lui apprend à explorer, à expérimenter. Il va gagner en assurance et bien évidemment en autonomie.

2) Développer son imagination et sa créativité

Votre Mini Pousse va pouvoir créer sa propre histoire avec les objets qu’il aura autour de lui. Cela n’aura pas toujours de sens pour nous, adultes, mais peu importe, l’important est que ça en ait pour lui. Il n’utilisera pas toujours les objets dans leur fonction première. Il va sans doute le détourner et y trouver différentes utilisations. Par exemple, une casserole lui servira de chapeau, il utilisera une pince à linge et une bouteille pour faire du transvasement, ou encore il mettra un livre dans le four (très intéressant pour la notion de permanence de l’objet !).

jeu libre

3) Connaître l’ennui et savoir le gérer

Malgré ce qu’on pourrait croire, l’ennui est une notion importante et  formatrice pour l’enfant. Il est un outil pour la créativité et l’imagination. Pour combler son ennui, votre mini-Pousse devra aller puiser dans ses ressources, faire appel à son imagination et être à l’écoute de son for intérieur. L’ennui favorise également l’observation. Lors de ces instants où il ne fait « rien », l’enfant s’attarde plus sur les petits détails et s’émerveille (par exemple, observer les fourmis, sentir le vent et la chaleur du soleil…). C’est une belle ouverture sur le monde.

4) Favoriser sa concentration

… et plus tard, sa réussite scolaire ! Lorsqu’un enfant est concentré, en général ça se voit ! Si vous pouvez, prenez le temps d’observer votre mini-Pousse et d’identifier les signes corporels qui montrent qu’il est dans une phase de concentration (les yeux fixés sur l’objet, le geste lent et assuré, la langue tiré, imperturbable par les bruits environnants…). Lors de ces moments-là, je vous conseille de ne pas intervenir et de ne pas interférer dans son expérience. Attendez que ce soit lui qui vous sollicite. Pendant ces périodes de concentration, un processus de construction neurologique se met en place, les neurones se connectent entre eux. Peter GRAY, psychologue américain et spécialiste de l’étude du jeu explique que « d’un point du vue biologique, le jeu est le moyen par lequel la nature s’assure que les jeunes mammifères, dont les petits d’homme, acquièrent les compétences dont ils ont besoin pour devenir adultes. »

jeu libre

Pourquoi laisser l’enfant maître de son jeu ?

Le Jeu Libre est donc à ne pas négliger et à instaurer dans le quotidien de votre mini-Pousse. Il lui apporte plusieurs découvertes qui l’aideront à grandir :

• la permanence de l’objet
• la notion du dedans/dehors
• la notion de l’espace et du volume
• la découverte et la connaissance de son corps
• la motricité fine ….

Avant toute chose, si nous voulons qu’un enfant accepte et apprécie de jouer seul, il faut d’abord jouer avec lui. Ne bannissez donc pas les moments de jeu avec lui, de rires, de partage, de câlins, et gardez des temps d’activités plus structurées car elles aident au développement de l’ attention et à la compréhension des règles. Faites confiance à votre mini-Pousse, il saura vous faire comprendre quand il faut passer à autre chose !

jeu libre

Peter GRAY explique aussi « qu’il y a une corrélation entre le déclin du temps de Jeu Libre
des enfants et l’augmentation des cas de dépressions enfantines dans nos sociétés occidentales ». Pas de panique ! Ce n’est pas parce qu’un enfant est plus souvent en activité dirigée qu’en Jeu Libre qu’il va forcément tomber en dépression. Je veux juste montrer à quel point le Jeu Libre n’est pas à négliger.

Quel est mon rôle de parent dans le Jeu Libre ?

En premier lieu, laissez votre Mini Pousse grandir à son rythme. Ce sera la meilleure façon pour lui de s’éveiller au monde. Évitez de le presser dans son évolution. L’erreur que nous faisons souvent est de comparer les enfants entre eux.

Chacun n’évolue pas de la même façon et n’a pas les mêmes envies. Faites-vous confiance et observez-le. C’est vous qui le connaissez le mieux et qui percevez les objets avec lesquels il a le plus d’affinités sur une période précise. Proposez lui du matériel adapté, varié (qu’il pourra détourner de plusieurs façons), mais simple et placé à des endroits accessibles pour lui.

L’enfant doit comprendre ce qu’il fait et pourquoi il le fait si on veut qu’il y trouve un intérêt pour son développement. Plus le jeu est complexe, plus il sera perdu et n’en gardera aucune trace. Les objets du quotidien et de recyclage sont très intéressants pour le tout petit (cartons, foulard, boîte en plastique, bouteilles, flacons de gel douche, emballages….).

« Le jeu, c’est le travail de l’enfant, c’est son métier, c’est sa vie. » Pauline Kergomard

Installez votre Mini Pousse dans la cuisine et vous verrez qu’il sera émerveillé et qu’il trouvera de quoi s’occuper (casserole, cuillère en bois, moule en silicone….). Un enfant n’a selon moi, pas besoin des jouets sophistiqués « dernier cri » pour grandir et être heureux. Je suis toutefois bien consciente que dans notre société actuelle, un enfant est vite sur-stimulé par les magasins, les catalogues de jouet, les médias…. mais plus vous l’intéresserez petit à des objets/jeux simples, moins il sera demandeur et sensible en grandissant au dernier jouet « à la mode ».

Posez des limites, encouragez-le, posez sur lui un regard bienveillant rempli d’amour. Il se sentira en sécurité et sera alors totalement libre de jouer avec plaisir. Il sentira également votre intérêt pour lui et pour ce qu’il est en train de faire, ce qui nourrira son estime de lui-même.

Comment organiser l’espace de jeu ?

Sécurisez l’espace et aménagez-le en l’adaptant à son développement et à ses besoins. Pour cela, vous pouvez créer différents espaces qui regroupent différents types de jeux :

  • un espace imitation (poupée, dinette, docteur, garage…)
  • une zone motricité si vous avez un extérieur (vélo, toboggan, cerceau….), sinon accompagnez le au parc de temps en temps si vous en avez l’occasion,
  • un espace manipulation (cube, encastrement, transvasement, puzzles…)
  • un espace calme/relaxation (livres, coussins, peluches…)

Ces espaces n’ont pas besoin d’être très grands, un petit coin suffit pour aménager chacun d’entre eux !

Il est important de limiter la quantité de jeu dans chaque espace. Cela évitera que votre mini-Pousse se retrouve submergé par un trop grand nombre de jouets et que les choix soient trop difficiles à faire.

Laissez-lui les mêmes jouets pendant plusieurs jours. Faites un roulement afin qu’il ait le temps « d’analyser » le jouet qui l’intéresse sous toutes les coutures et qu’il puisse s’entraîner et répéter ses gestes pour bien les maîtriser. Cela lui donnera aussi le plaisir de redécouvrir des jeux auxquels il n’a pas jouer depuis un petit moment.

Ce qu’il faut retenir

Prenez bien compte du fait que jouer librement ne signifie pas « ne rien faire ».

Il s’agit au contraire de laisser libre cours à l’imagination et à la curiosité de l’enfant. Son cadre de jeu doit lui offrir des jeux variés, mis à sa disposition de manière répétée. Ces moments d’autonomie qui lui sont accordés sont fondamentaux dans la construction de son équilibre. Il a d’ailleurs été prouvé qu’un enfant qui joue librement saura faire preuve, à l’avenir, d’une grande capacité d’adaptation face aux difficultés et aux problèmes à résoudre.

Favoriser le jeu libre, c’est aussi donner l’opportunité à son enfant de se développer à son rythme, grâce à des outils qu’il comprend dans un environnement sain, sécurisé et stimulant.

jeu libre

Pour conclure avec tout ça, je vous dirais juste de ne pas culpabiliser si vous laissez votre enfant jouer seul car ces moments n’excluent pas pour autant des échanges et de l’amour, bien au contraire ! En n’intervenant pas ou peu, mais en le guidant de temps à autre dans sa zone de jeu, vous ne ferez qu’encourager ses progrès. Un regard bienveillant, un sourire, une phrase ou un geste d’encouragement suffiront à combler son petit coeur et l’inciteront à avoir davantage confiance en lui et en vous. Faites-vous et faites-lui confiance !

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout. 🙂

Avant de partir vous pouvez aussi télécharger gratuitement notre KIT « Vivre Montessori avec 0-6 ans ».

Vivre Montessori à la Maison avec
les 0-6 ans - Recevez le KIT offert :

- Aménager son intérieur avec Montessori

- Les meilleures activités de 0 à 6 ans

- Appliquer la pédadogie de Maria Montessori
Entrez votre mail préféré pour recevoir le KIT et les vidéos inédites :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 6 567 parents positifs !

Mots-clés associés: jeu libre – jeu – développement – autonomie – imagination – créativité

Commentaires :
Claire Thomas
 

Claire, 33 ans, maman et presque toutes mes dents ! Je suis idéaliste, humaniste, curieuse, optimiste et en marche vers plus de confiance en moi. Après 10 en crèche, je partage ici mes astuces autour de l'éducation positive et de Montessori.

Vivre Montessori à la Maison avec
les 0-6 ans - Recevez le KIT offert :

- Aménager son intérieur avec Montessori

- Les meilleures activités de 0 à 6 ans

- Appliquer la pédadogie de Maria Montessori
Entrez votre mail préféré pour recevoir le KIT et les vidéos inédites :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 6 567 parents positifs !
Ne partez pas les mains vides !

Découvrez comment utiliser la pédagogie Montessori à la maison (de 0 à 6 ans)

Entrez votre mail pour rejoindre 6 678 Parents Positifs et recevoir gratuitement le KIT offert :
Oui, obtenir le KIT gratuitement !
close-link